Auteur jeunesse

Mozart, vu par une ado… (et par son chat)

Mozart vu par une ado (et par son chat)

Poulpe Fictions, 240 pages, 11€95

Illustrations de Julie Staboszevski

Après Gauguin et Chagall, voici une troisième biographie d’artiste, cette fois destinée à un public plus âgé. Ici le texte est copieux, on saura tout sur Mozart depuis son premier Ouin (un fa dièse) jusqu’à son dernier soupir (un si bémol).

Le grand Mozart

Wolfie est un prodige prodigieusement prodigieux dès tout petit, c’est aussi un musicien itinérant dans son enfance, presque un saltimbanque. Guidé par son papa, Léopold (à la fois son meilleur et pire allié), il va lors de ses voyages rencontrer les meilleurs musiciens d’Europe et achever sa formation pour devenir, une fois adulte, un compositeur accompli.

Mais la vie n’est pas simple, même quand on a des dons extraordinaires et un savoir-faire totalement maîtrisé. Niveau cœur, niveau boulot, tout est compliqué et l’existence de Wolfie joue les montagnes russes. En suivant les pas de Mozart, le lecteur croise la route d’un aventurier poète (Da Ponte), d’un empereur mélomane (Joseph II), d’un compositeur intrigant (Salieri), d’un ambassadeur collectionneur de vieilles partitions (Swieten)… Le tout se termine par un requiem inachevé entouré de mystères.

Ce n’est pas la première, ni la dernière, biographie en ce qui concerne Amadeus. Ici, pas de révélations, pas de surprises, mais un ton, un regard, une approche qui change

Pour tout savoir sur Wolfie !
Julie Staboszevski aux pinceaux...

La petite Esther

C’est que tout ça nous est raconté par une jeune fille de quatorze ans qui se passionne pour Mozart. Et le tout sous la forme d’une chaîne Youtube, chaque chapitre correspondant à un épisode en vidéo ! Le ton se fait donc oral, décalé et humoristique. Dans son ambitieuse biographie, Esther se fait seconder par son grand frère Mat (un geek fan de pop coréenne), sa mère (qui ne jure que par Nirvana) et son beau-père (amateur de jazz et de nachos au fromage). J’allais oublier Pizzicato, le chat de la maison qui aime Mozart presque autant que l’adolescente !… Non, je dis n’importe quoi, il ne pense qu’à manger, la musique il s’en fiche.

Pour découvrir la musique classique

Plus qu’une biographie, ce livre se veut aussi une introduction à la musique classique. À travers Mozart on découvre les grands styles musicaux et les grands enjeux esthétiques de la musique savante. Ça fait pompeux comme ça, mais quand c’est une collégienne qui n’a pas sa langue dans sa poche qui vous le raconte, ça passe tout seul ! Le livre peut être lu par n’importe qui, même quelqu’un qui ne connait rien à la musique, ne sait pas lire les notes et n’a que vaguement entendu parler de Mozart. Bref, un livre à mettre entre toutes les mains.