Auteur jeunesse

Tristan Pichard

Comment ?

Si tu en es arrivé là, c’est qu’il va se passer quelque chose. Un truc qui a l’air de rien comme ça, mais pour un peu tu vas ouvrir un livre.

En route pour l’aventure

Et alors, là ! Toudiou, tout devient possible ! Embarquer sur un bateau pirate, partir enquêter avec un raton ­laveur détective, découvrir le secret des menhirs ou de la conjugaison du verbe s’émerveiller à l’imparfait du subjonctif ! J’ai pas terminé : tu vas pouvoir combattre un dragon, te faire boulotter un bout de ton prénom par un monstre mangeur de lettres, rencontrer le roi Arthur ou une princesse qui dit toujours non… J’en passe et des meilleurs ! Ceci dit, si tu as la trouille, rien ne t’empêche d’aller voir ailleurs. Toi comme moi saurons alors que tu ne mérites qu’une chose : rester devant un écran jusqu’à ce que du fromage blanc te coule par les oreilles…

et tu ne te présentes pas ?

Avec tout ça, j’ai oublié de me présenter. Je m’appelle Tristan et je suis ce qu’on appelle un auteur jeunesse (tu peux te boucher le nez en le disant, ça te fera une drôle de voix). J’écris des albums pour les tout petits (à partir de trois ans), des recueils et des romans pour les plus grands (jusqu’à la fin du collège) et même des pièces de théâtre pour les grands !

Tristan Pichard - Petite fille devant un ordinateur avec du fromage blanc qui lui coule des oreilles

Cette petite fille a un problème

C’est qui ?

Enfance et adolescence portuaire, à Lorient, jeunesse musicale, à Orléans, j’ai longtemps hésité entre partir au loin ou rester les fesses posées sur un tabouret de piano. Finalement, les voyages n’ont pas formé ma jeunesse et ma scoliose se porte à merveille (les gammes dégourdissent les doigts et déglinguent le dos).

un chasseur maladroit

De retour en Bretagne, je commence une carrière de chasseur. Abandonnant rapidement l’idée de m’attaquer aux animaux (trop rapides), je me spécialise dans la traque de livres sauvages (qui ont l’avantage de ne pas bouger une fois qu’ils sont sur leur étagère). On a pu me voir en tenue de camouflage, armé d’un lasso et d’une épuisette, hanter les bibliothèques poussiéreuses en quête d’un spécimen rare.

Tristan Pichard - un filet à papillon pour attraper des livres

L’arme de tous bons chasseurs de livre.

 

 

Le p’tit dernier

chagall Pichard

De 7 à 107 ans. Un album illustré par PYLB et édité par LOCUS-SOLUS – 32 pages – 13€90

Premier album de la série Suivez le guide ! Ici nous partons à la découverte de Marc Chagall et de son Œuvre. Une manière ludique de mieux comprendre la peinture, ses enjeux esthétiques et historiques, dans un style adapté au plus jeune. Dès 7 ans !

un papa heureux

Ma dernière, et plus fabuleuse, exploration me mène aux pays des enfants dont j’ai ramené deux fillettes qui n’aiment rien tant que les sussouillettes à la framboise et les histoires, celles qui font rire et celles qui font peur. Pour tenter de satisfaire leur faim sans limite de récits, je me suis mis à pêcher des personnages, à tricoter des intrigues, à cuisiner des rebondissements, des gags et des métaphores pour quitter définitivement le rivage des métiers sérieux et m’installer sur le continent où vivent d’humour et d’eau fraîche les écrivains pour les enfants.

C’est quoi ?

Un auteur jeunesse, c’est un monsieur ou une dame (et on dit auteure) qui écrit des livres pour les petits. Les petits petits, mais aussi les grands petits… et même parfois les petits grands. Donc, pour tout le monde, en gros.

ça mijote

Un auteur jeunesse ça ne fait pas qu’écrire, que non. Par exemple, ça fait des scénarios. Pour les albums ou les bandes ­dessinées avec beaucoup de dessins, il doit dire à l’illustrateur ce qu’il faut dessiner et à quel endroit. L’auteur ne va pas seulement rédiger le texte qu’on voie à côté du dessin ou dans les bulles, il invente aussi l’histoire et la manière de la raconter.

ça concocte

Un auteur jeunesse va aussi dans les écoles pour rencontrer les enfants. Il leur montre ses livres et fait découvrir son univers aux élèves. Mais pas que. Il faut savoir que ça marche dans les deux sens, l’auteur jeunesse a besoin de rencontrer des élèves pour découvrir aussi leurs univers, à eux. Ce qui les fait rire, ce qui les intéresse, ce qui leur fait peur. Sinon, il n’a plus d’idées pour écrire ses histoires et ça le rend triste.

Tristan Pichard - un papa pas très malin mais avec un beau sourire

Une vraie tête de champion

ça scribouillotte

Un auteur jeunesse, ça dédicace des livres dans les librairies et dans les salons du livre. C’est une manière pour lui de rencontrer ses lecteurs (comme dans les écoles), mais aussi leurs parents (pas comme dans les écoles). Car les parents ont aussi leur univers de parents et parfois il doit en tenir compte pour écrire ses livres. Par exemple pour montrer à quel point ils peuvent être bêtes, voire méchants, mais aussi (c’est plus rare) gentils et même (encore plus rare) formidables.

Ce site est là pour montrer tous les aspects de ce métier pas comme les autres. Bonne visite… !

Pourquoi ne pas en faire une histoire ?

 

Le catalogue :

Télécharger le catalogue complet

.

La newsletters :

 

Où qu’on se voit ?

1 octobre

Cultura

Brest

2 octobre

Sangria & CIe

à l’Athéna, 18h

Ergue-Gabéric

8 octobre

Espace Culturel Leclerc

Quimper

28, 29 et 30 octobre

Quai des Bulles

Saint-Malo

5 novembre

Sangria & Cie

Forêt-Fouesnant, 15h

19 novembre

salon du livre

Guérande

25 et 26 novembre

salon du polar

Rennes

3 et 4 décembre

Salon du livre

Janzé

11 décembre

salon du livre

Saint Philibert

Le facebook :

L’idée du mois

rentrée copie

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer